Eau, conflits et cooperation: Lecons tirees de l'experience du bassin fluvial du Nil (No. 4)

By
Patricia Kameri-Mbote

En 1979, le président égyptien Anouar el-Sadate déclarait : « Le seul mobile qui pourrait conduire l’Égypte à entrer de nouveau en guerre est l’eau ». En 1988, Boutros Boutros-Ghali, alors ministre égyptien des affaires étrangères et devenu plus tard Secrétaire général des Nations Unies, prédisait que la prochaine guerre au Moyen-Orient serait à propos des eaux du Nil et non à propos de politiques. Au lieu d’accepter ces prédictions alarmantes, nous devons les examiner dans le contexte du bassin fluvial du Nil et des relations établies entre les états qui partagent ces eaux.

EMAIL UPDATES

Upcoming Events

Experts & Staff